mercredi, février 7

Les vrais héros du web 2.0

Chaque jour, dans l'ombre des hommes d'affaires et des blogueurs à succès, des bidouilleurs géniaux ont les intuitions et la volonté qui construisent le web (2.0) d'aujourd'hui et de demain.

Etant donné qu'ils ne connaîtront probablement jamais la renommée qu'il méritent, je me permets aujourd'hui de leur rendre un petit hommage via une sélection 100% subjective des meilleurs d'entre eux.

David H. Hanson, définitivement sur les rails
Cet homme est plus qu'un techie habile : sa vision du développement web est à ce point efficace qu'il a révolutionné le métier pratiquement à lui tout seul. Son oeuvre, RubyOnRails, est en effet en rupture avec beaucoup d'habitudes : un langage méconnu, un pattern (activeRecord) trop souvent jugé laxiste, une structure (MVC) qui rimait jusque là plus avec rigueur qu'efficacité... et maintenant, beaucoup essaie de le copier !

Alex Russel, le maître du dojo
Alex Russel est le responsable du projet dojo, cette librairie javascript innovante qui non seulement comprend un nombre impressionnant de fonctionnalités mais qui en plus possède une architecture très bien pensée.
Alex Russel est également un de ceux qui se penchent le plus sur le développement COMET, une techno qui a certes de l'avenir mais qui est encore plus cauchemardesque qu'AJAX à mettre en place.

Brad Neuberg, hors ligne mais dans le coup
J'en ai déjà beaucoup parlé, mais le travail de Brad sur le mode offline et son coup de force pour exploiter les cookies Flash en Javascript sont vraiment impressionnants.

Sam Stephenson, prototypeur en chef
Sam Stephenson n'est ni plus ni moins que le créateur de prototype, la librairie javascript de référence pour le développement Ajax. Il fait aussi partie de l'équipe travaillant sur le noyau de RubyOnRails.

Thomas Fuchs : scriptaculeux !
Thomas Fuchs a eu la bonne idée de s'appuyer sur prototype pour bâtir scriptaculous, sa très pratique librairie d'effets Javascript... qu'il soit lui aussi impliqué dans le développement de RubyOnRails ne doit donc probablement rien au hasard. A noter également, ses bonnes pratiques de développement Javascript qui mériteraient d'être plus connues.

Joe Hewitt, notre sauveur au quotidien
Joe Hewitt a eu l'excellente idée d'élaborer le plus fidèle ami du développeur javascript à travers Firebug : loué soit-il !

A noter que 2 de ces hackers 2.0 (David et Sam) font partie de la fameuse équipe de 37signals (BaseCamp, Getting Real) et que 2 autres (Alex et Brad) travaillent pour Sitepen... 2 petites sociétés feraient-elles avancer notre vieux web plus vite que certains mastodontes ?

3 commentaires:

Brad Neuberg a dit…

Thanks for the kind words, Jean-Baptiste!

Best,
Brad

Ludovic Simon a dit…

JB, merci pour cet article sympa.

Toi qui est en veille sur la plupart des nouvelles technos de développement web du moment, pourrais-tu donner qq conseils à un jeune créateur de startup... moi.
Difficile en ce moement de choisir la bonne techno (Ruby, Ajax, Flex, Flash...) et le bon framework (Dojo, Jquery, Lazio...) pour avoir un bon rapport temps de dev/puissance/simplicité/communauté de dév... En général, même un bon développeur a sa façon de travailler et ses outils de dév préféré. Difficile, même pour eux, d'avoir une vision globale et de donner le meilleur conseil en terme d'outil à utiliser (ils ont tendance et c'est normal a privilégié ce qu'ils connaissent). J'aimerais bien échanger avec toi à ce sujet. Si ça ne t'embete pas, contacte moi par mail (ludosimarobasegmailpointcom). Merci d'avance et bonne continuation sur ton excellent blog.

Jonathan Surinx a dit…

Waw... bluffé par tous ces effets...

Merci pour cet article super intéressant!

Ps: Si tu as répondu à Ludovic Simon je suis curieux d'avoir ton avis également:
jsurinx.at.gmail.com

Ou tu peux toujours en faire un nouveau post ;)