vendredi, juin 2

La stratégie Webtop / Desktop / Mobtop de Google se précise

Quelques nouvelles ont montré cette semaine que la stratégie de Google consistant à donner tous les moyens aux utilisateurs de placer leurs outils de bureautique en ligne était plus qu'un fantasme d'analyste en mal de sensations.

La première est de d'ordre économique : Google file 1 petit milliard de dollars à Dell pour que celui-ci installe son Google Desktop sur 100 millions de machines dans les 3 ans à venir.
Le Google desktop va donc devenir un outil répandu sur un maximum de machines et va peu à peu apprendre aux utilisateurs à tirer partie du meilleur du webtop et du desktop. La majorité des utilisateurs parviendra-t-elle à suivre ? Je n'ai pas encore d'avis sur la question mais Google en semble convaincu...

La seconde est d'ordre technique avec l'intégration de Google Calendar dans Google Desktop. Désormais, Google desktop vous offre aussi bien en ligne qu'hors ligne de la recherche bien sûr, mais aussi vos mails et votre agenda. Outlook et ses semblables sont donc bien complètement obsolètes à compter de ce jour.
En suivant cette logique, on pourrait voir débarquer un jour un client de synchronisation Writely (racheté il y a quelques mois) pour OpenOffice (à propos duquel Google a mené des négociations avec Sun)... mais ce n'est là qu'une supposition et je n'ai rien de concret sur le sujet (Google pourrait d'ailleurs mettre au point un tel agent pour Word sans demander l'avis Microsoft) !

Troisième point : les nouvelles fonctionnalités sortant régulièrement pour téléphones mobiles, pour Gmail et Gcalendar par exemple, montrent que Google veut saisir une opportunité : personne ne maîtrise pour le moment le trio web-desk-mobile, pas même Microsoft.
Offrir aux utilisateurs une bureautique s'adaptant à leurs possibilités (leur bureau, un PC distant, un téléphone) peut, et c'est pour moi cette fois évident, donner un avantage décisif à celui ou ceux qui y parviendront... d'où l'apparition de la notion de "Mobtop" (le desktop pour téléphone mobile), un nouveau champ de bataille de l'ère web 2.0.

1 commentaire:

FranckL a dit…

Une analyse pertinente à laquelle je souscris totalement. A noter tout de même que l'on ne peut pas encore vraiment parler d'intégration entre Gmail et GCalendar car ce qui est fait actuellement est très succint. Je pense que le gros de l'intégration se fera prochainemement lorsque google offrira un vrai service de homepage (j'attends quelque chose d'au moins aussi bon que Netvibes). J'attends beaucoup des aspects intégrations et synchronisations entre GDesktop et le GWebtop qui se profile.